Accueil > Opinions > Facebook : l’autre guerre du feu ?

Facebook : l’autre guerre du feu ?

Une fois n’est pas coutume…un petit billet d’humeur au gré justement de mes humeurs numériques sur les réseaux sociaux et les amitiés électroniques.

dessinFACEBOOK fascine et déroute à la fois parce qu’il est le miroir de la grande solitude d’une société qui tente pourtant de se connecter par tous les moyens que ce soit en étant en permanence relié à Internet avec l’avènement des téléphones intelligents, en s’inscrivant massivement sur des réseaux sociaux ou des sites de rencontres et en blogguant à tour de bras sur le Web.

Ne sommes-nous pas devenus un peuple de connecteurs ? Et ce désir d’être connecté les uns aux autres n’existe-t-il pas depuis la nuit des temps

Une chose est certaine: FACEBOOK est sur toutes les lèvres de 7 à 77 ans, que l’on soit un utilisateur ou pas…et déclenche vite des débats passionnés sur le thème de l’amitié. Et en fin de compte, à travers FACEBOOK et les réactions bonnes ou mauvaises qu’il suscite, les gens revendiquent ni plus ni moins que leur droit d’exister, leur droit d’être aimé, leur droit d’être reconnu.

De plus en plus connecté donc par conséquence de moins en moins seul ? Mais alors comment se fait-il que le taux de suicide ne baisse pas et que le nombre de célibataire ne cesse d’augmenter

Je terminerai en faisant le parallèle suivant:

Quand l’homme est apparu sur terre pour survivre, il n’a pas eu d’autres choix que de se regrouper, de se rassembler en clan, en tribu pour notamment se protéger des prédateurs. Lorsqu’il a découvert le feu (cf. La Guerre du Feu du réalisateur Jean-Jacques Annaud), il est devenu de plus en plus grégaire, sa survie en dépendait.

Est-ce que FACEBOOK n’est pas, en quelque sorte ce nouveau feu (sacré) de l’homme moderne autour duquel il se retrouve par instinct de survis ?

Jean-François Gayrard

Advertisements
Catégories :Opinions Étiquettes : , ,
  1. cathie fidler
    2 octobre 2009 à 5:56

    Je suis d’accord avec l’idée de se rassembler, mais autour d’une lumière, plutôt que d’un feu – et le terme sacré est peut-être un peu fort ici. Facebook n’est qu’un des outils dont nous disposons pour manifester notre présence, et nous l’utilisons de manière très différente selon les moments, les âges, l’humeur… Personnellement je me dis que cela permet de se comporter en voyeur, en toute impunité, tout en sachant que l’on est soi-même observé en silence par une flopée de gens à qui on a accordé ce droit en un clic !
    Au bout du compte on en est ni plus ni moins seul, juste distrait – et ce n’est pas cela qui va combler un manque, n’est-ce-pas ?
    C.F.

    • numerikbook
      2 octobre 2009 à 6:04

      Sacré est volontairement exagéré, je voulais provoquer des réactions. Mais votre conclusion est très juste et valide aussi ce que je pense

  2. Michèle Cagnoli
    3 octobre 2009 à 12:55

    Bof … pour moi, c’est juste un « truc marrant ». Je ne suis pas d’un tempérament « voyeur », et de plus, j’aime bien garder ma « privacy ». Donc, en fait, j’utilise ça comme un e-mail, pas plus. Snifffff …………

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :