Accueil > Général, Opinions > Dîtes livrel plutôt que ebook

Dîtes livrel plutôt que ebook

InfobourgLa journaliste québécoise Martine Rioux a la don pour expliquer avec des mots justes et simples ce qu’est un livre électronique. Son article qui vient de paraître dans Infobourg, l’agence de presse pédagogique, est un bel exemple de vulgarisation.

À noter, que les Québécois qui mènent la vie dure aux angliscimes ont trouvé un mot pour désigner, en bon français, un livre électronique : plutôt que d’utiliser le mot ebook, ils utilisent le mot livrel. Je vais adopter, moi aussi, cette terminologie. Tout comme je suis incapable de dire aujourd’hui e-mail, mais courriel.

LIRE L’ARTICLE DE MARTINE RIOUX

Advertisements
  1. 7 septembre 2009 à 5:47

    Bonjour,

    Il n’y a qu’un seul problème avec l’article de Martine Rioux :

    De Marque inc. et son agence de presse pédagogique (Infobourg) réfèrent nos enseignants à des ressources américaines et françaises en omettant les initiatives québécoises

    http://manuscritdepot.com/internet-litteraire/actualite.304.htm

    Serge-André Guay, président diteur
    Fondation littéraire Fleur de Lys

    • numerikbook
      7 septembre 2009 à 6:00

      ça je trouve ça vraiment dommage…

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :