Accueil > lecture sur mobile > Top 5 des journaux numériques sur mon iPhone

Top 5 des journaux numériques sur mon iPhone

PhotoInrocksJe vous propose dans cette chronique en image, le Top 5 de mes lectures de journaux sur mon iPhone. Depuis quelques temps, je me suis fixé comme objectif d’éliminer le papier de mon quotidien (je vous prépare un dossier complet à ce sujet). Pour 2 raisons : à l’heure où l’on parle beaucoup de préserver notre planète et en particulier nos forêts, je considère que c’est un acte écologique, responsable et citoyen de ne pas inciter la production massive de supports en papier qui, de toutes façons, terminent systématiquement entassés dans nos poubelles et tout le monde n’a vraiment pas encore le réflexe de les mettre au recyclage.

2e raison: la numérisation permet de stocker dans un minimum de place un maximum de choses et de transporter partout où je le souhaite et d’accéder quand je le désire à l’information voulue.

Nous sommes rentrés en plein dans l’ére de la numérisation. Plutôt que de subir le progrés, il faut l’apprivoiser et l’adapter à nos propres besoins.

LE MONDE

PhotoLeMonde

En première place de ce top 5, l’application du célèbre quotidien français, Le Monde. Le temps de chargement est relativement court et le confort de lecture plus qu’acceptable. Vous pouvez d’ailleurs régler la hauteur de la police de caractère dans les paramètres.

LES INROCKS

PhotoInrocks

J’étais un adepte de la version papier que j’avais délaissé depuis quelques années et que je retrouve dans une version numérisée relativement bien faite, avec une sélection d’articles pertinents à la une, une section consacrée à la musique et une autre au cinéma. Dommage que l’on ne puisse pas écouter des extraits d’album ou encore voir des bandes annonces. Mais le petit plus de cette application, ce sont les podcasts hebdomadaires. Bref, même sur le iPhone, cela reste un magazine culturel de référence.

BRANCHEZ-VOUS MOBILE

PhotoBV

En 3e position de ce top 5, la version mobile du portail d’information québécois Branchez-Vous. L’application est relativement bien faite et la navigation entre les différentes rubriques particulièrement stimulantes. La sélection des manchettes pertinentes et plus complète souvent que Cyberpresse.  Le design est réussi et je ne peux pas me passer de lire les infos de la section techno

CYBERPRESSE.CA

PhotoCyber

Pour être franc, je ne suis pas emballé pour la formule pour iPhone de ce portail d’information québécois qui, pourtant sur le Net, est particulièrement bien réussi. Ce n’est pas au niveau du design que ça coince mais plutôt dans la pauvreté des articles. Je le garde tout de même par nostalgie et en complément de la version mobile de Branchez-Vous ! que je lis en premier.

TELE 7 JOURS

Photo7jours

Je ne suis pas un accro de télévision et encore moins des magazines papiers truffés d’articles débilisants sur la vie décalée des vedettes du petit écran. J’ai trouvé la solution avec cette application relativement bien faite, trés facile à utiliser avec des résumés précis des émissions avec la possibilité de mettre le programme de mes chaînes favorites. Economie d’argent, économie de temps mais surtout une trés grosse économie de papier.

Toutes ces applications sont gratuites et téléchargeables dans l’App Store depuis votre iPhone ou votre iPoud touch

Advertisements
  1. 17 juillet 2009 à 6:53

    « je considère que c’est un acte écologique » : Les arbres qui servent à fabriquer la pâte à papier sont cultivé à de cette fin. De même que l’agriculteur qui vend ses pommes de terre au marché a intérêt à replanter son champs, les producteurs de pâte papier replantent les arbres.

    Par rapport à vos machines, c’est précisément l’inverse. Les arbres vont progressivement perdre leur valeur économique et disparaîtront parce que coupés et non replantés n’ayant plus valeur économique.

    En revanche, tous ces appareils électronique à l’obsolescence programmés pour qu’on les renouvelle tout les deux ans sont des cauchemars environnementaux (métaux lourds, etc.) dont on ne sait déjà plus que faire… (Certains les enterrent dans les campagnes. Cf. Gamorra)

    « accéder quand je le désire à l’information voulue » : Vous peut-être, et encore pour combien de temps… Il y a de plus en plus de population exclus, y compris en France. Dans le monde merveilleux du tout numérique, les SDF, les familles pauvres n’auront plus accès à la lecture. C’est ce qu’on appelle la fracture numérique.

    • numerikbook
      17 juillet 2009 à 8:03

      Merci pour votre commentaire, je suis sensible à vos arguments et je le respecte. Et comme je suis trés bon joueur, je vais m’empresser de publier votre lien sur mon blog car nous avons tous les deux la même passion : le livre, et pour mon part un grand respect pour ceux qui les écrivent. Mais en même temps, ce qui me motive c’est que ces livres soient lus et s’il faut faire l’apologie du numérique pour que les gens lisent, je continuerai à le faire.

      Cependant, permettez-moi de rebondir. C’est vrai, l’industrie du papier n’est pas celle qui a le plus d’impact sur la déforestation, notamment sur celle de la forêt amazonienne ravagée plutôt par l’industrie de l’ameublement, j’en conviens.
      L’industrie du papier représentant 2,5 % de l’industrie mondiale. Elle pèse aussi lourd que l’industrie aéronautique. La France est le 9e pays producteur avec 9,9 millions de tonnes, très loin derrière les États-Unis qui en produisent 80 millions de tonnes ! La production de papier, issue essentiellement de sciure de bois ou de jeunes arbres qu’il faut couper pour laisser la place aux autres, représente 14 % de l’exploitation forestière. Il faut quand même le savoir. Il faut savoir que l’impact de la fabrication de papier n’est pas neutre sur l’environnement : utilisation de quantités importantes d’eau pour l’extraction de la cellulose du bois qui sert essentiellement à fabriquer le papier, d’énergie pour le séchage et de chlore pour le blanchiment. Je vous laisse méditer sur ses informations.

      Tout comme vous, je déplore qu’une partie de la population n’est pas accès à la lecture. Mais il me semble que c’était vrai avant que l’on parle de numérisation ? Et puis, je ne crois pas que la principale préoccupation de cette population n’est pas,au quotidien, d’acheter un livre ou un journal ou de télécharger un ouvrage numérique (sauf peut-être pour se protéger du froid) mais de quoi se nourrir et se réchauffer. Est-ce que nous devons arrêter de lire pour autant, quelque soit le support de lecture ? Vous trouvez ça dur ce que je dis…mais je n’ai aucun problème à ce que mes impôts servent à acheter des livres papier ou numérique aux plus démunis. Ont-ils vraiment le temps, comme vous et moi de les lire ?

      Enfin, vous m’avez envoyé ce commentaire depuis un ordinateur à ce que je sache ? Donc, vous voyez le progrès, ça a du bon ?

      Nous pouvons vivre avec le progrès et avoir une conscience sociale et environnementale, et surtout continuer à encourager la lecture, quel que soit le support.

  2. Dslman
    9 août 2009 à 10:39

    L’app RTL est un excellent complément du Monde. Et elle est gratuite aussi.

  1. 1 août 2009 à 12:13

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :